Mgr Prosper KONTIEBO, premier évêque religieux parmi ses pairs du Burkina

Tenkodogo en liesse
lundi 4 juin 2012
par  Ab Joseph KINDA
popularité : 100%

Comme il fallait s’y attendre l’ordination de Mgr Prosper KONTIÉBO évêque du dernier diocèse créé au Burkina Faso a tenu toutes ses promesses, en mobilisant un monde immense. Évidement, la paroisse devenue cathédrale malgré son grand gabarit a dû solliciter les soins des arbres de dehors soutenus par des tentés dressées, pour contenir cette assemblée accourue de toutes les paroisses de "mère koupela" selon l expression de la monition introductive de la messe. Le mot d’accueil par le cérémonial l’abbé François de sales Kaboré mentionne que le nouveau diocèse dont la lecture de bulle de création allait suivre, compte 8 paroisses. Le diocèse prend ses sources donc principalement dans les deux régions du Boulgou et koulpelgo, mais aussi du Kouritenga. Les co consécrateurs Mgr Philippe Ouédraogo et Mgr Thomas Kaboré.

Selon Mgr Séraphin archevêque de Koupéla et consécrateur principal, cette érection du diocèse de Tenkodogo et l’ordination de Mgr Prosper sont "Une vivante action de grâce à Dieu pour ses innombrables bienfaits". Il a ensuite exprimé la reconnaissance de toute l’Église à Mgr Yougbaré (ancien évêque de Koupéla), qui de sa tombe, doit se réjouir de voir le progrès de l’œuvre qu’il a entreprise et entretenue de longues années. Bref, Le labeur des missionnaires a porté des fruits, eux qui ont donné leur vie pour témoigner de Jésus Christ à Tenkodogo qui accueille son évêque les bras ouverts. Le peuple de Dieu est venu nombreux, pour entendre son oui, être témoin de sa consécration totale à Jésus . Le consécrateur principal a rappelé au nouvel évêque qu’il "Il devient un avec tous les évêques avec qui il va porter les soucis de toute l église universelle" ! Un souci à porter de jour et de nuit dans un contexte où "Cette charge est plus encore difficile aujourd’hui". Mais il devra se rappeler qu il n’est qu’un vase fragile qui porte un précieux trésor, pour " travailler à la cohérence entre le dire et le faire entre le dire et l’être". En somme, il est invité à suivre un chemin de service et d’amour où il tâchera de marcher avec ses prêtres ses premiers collaborateurs. Son diocèse est multi ethnique et l’évêque s’y appliquera "en parlant le langage de l’amour, la seule langue que tous comprendront " a-t-il ajouté le prédicateur, avant d’interpeller toute l’église diocésaine afin que cette riche diversité soit cultivée et entretenue pour que le démon de la division ne s’en mêle pas. Il faut noter aussi que celui qui est le premier évêque de la famille camillienne tricentenaire, est aussi l’unique évêque religieux de la conférence épiscopale du Burkina Niger. À la fête liturgique de la Visitation, Mgr Prosper a choisi d’intégrer définitivement son diocèse, signifiant par cet acte, qu’Il sera porteur du Christ et fera de tous ses fidèles des porteurs du Christ au monde. Alors, nul doute que les âmes comme les corps à Tenkodogo seront choyés, eux dont le pasteur qui en plus d’être ministre des âmes l’est aussi des corps en tant qu’infirmier d’Etat et ministres des infirmes. Sa première visite n’a t elle pas eu lieu à l’hôpital ?


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


4 sites référencés dans ce secteur

Brèves

Finale karaoké 2010 des enfants

mardi 7 septembre 2010

La radio Ave Maria à Ouagadougou va avoir la finale du karaoké qu’elle a organisé pour les enfants ces vacances-ci. La dite finale aura lieu à Reem-Doogo sis à Gounghin, le dimanche 12 septembre à 15 heures. A cette occasion plusieurs artistes ont été invités. Rappelons que la marraine de l’événement est Toussy, la coqueluche de la musique moderne religieuse catholique dans notre Eglise Famille.

Sur le Web : http://