fin de formation en leadership pour pour les supérieurs majeurs

samedi 1er décembre 2012
par  Ab Joseph KINDA
popularité : 1%

JPEG - 48.5 ko JPEG - 59.9 ko JPEG - 51.8 ko JPEG - 60.3 ko Les rideaux sont tombés le 1er décembre 2012 à Ouagadougou, sur la formation au leadership des supérieurs majeurs. Pendant une semaine pleine, les supérieurs majeurs et leurs conseils, ont assidument suivi, les dernières heures d’une formation qui s’est déclinée en trois modules. Pour rappel, le premier module avait pour objectif, de permettre aux «  participants de développer une approche de foi et d’interconnexion dans leur travail en équipe et avec leur congrégation, en vue de pouvoir répondre dans une fidélité créative à leurs charismes et missions propres  ». Quant au second, il a eu pour mot de «  permettre aux participants d’explorer et de comprendre les systèmes dans lesquels ils travaillent, et également que le discernement et l’Enseignement Social de l’Eglise deviennent des critères pour leur leadership  ». Le troisième module qui vient donc de prendre fin, ambitionne d’octroyer " aux participants les outils nécessaires qui puissent les aider à approfondir la compréhension de « l’autorité et le pouvoir » dans la vie consacrée au cœur des changements profonds du monde actuel  ».

Selon le porte parole des récipiendaires de la formation, le Père Dominique (missionaire d’Afrique) venu du Ghana, «  ils ont acquis des connaissances non seulement pour le temps de leur mandat comme responsables, mais aussi pour l’après mandat  ».

Ce module qui clôture le programme, fait remarquer sœur Maria Pilar Benavente Serranola, « a été vécu sous le signe de la célébration d’un centenaire, celui des sœurs missionnaires notre Dame d’Afrique ». Un centenaire qui a connu selon elle, « beaucoup de transformations et de bouleversements et où la vie religieuse malgré sa jeunesse dans notre pays, a tenu son cap d’engagement, attestant sa maturité ». C’est pour renforcer cet acquis et ajouter une plus-value à l’effort déjà accompli par les religieux, que la formation proposée par l’association « Faith and Praxis » vient bien à propos. Les aspects fondamentaux, selon la sœur Christine Anderson (FCJ), fondatrice et directrice de « Faith and Praxis », sont « la foi qui discerne, qui s’engage pour la justice, une foi qui s’exprime dans des œuvres ». L’approche systémique qui est revenue comme en boucle durant tout le temps de la formation, conseille aux leaders de se voir dans ce monde, comme faisant partie d’un tout, un tout qui ne fait que s’élargir dans la conscience des humains. Exploitant le symbolisme de la course de la navette spatiale vers Mars, les formateurs venus d’Italie invitent les supérieurs et leurs conseils à « faire le voyage vers le monde et vers les autres congrégations pour répondre aux différents charismes de manière pertinente et significative ». Après cent cinquante heures d’une formation complète où théorie et pratique sont allées de pair, la balle est désormais dans le camp des heureux bénéficiaires de cette formation. Tous unanimes, affirment la conscience qu’ils ont de mettre en pratique ce qu’ils ont reçu. « En recevant les certificats qui attestent notre assiduité à cette formation, nous nous engageons de facto à mettre surtout en pratique ce qui a été enseigné », confie sœur Martine Noungou, SIC. Il s’agira en un mot selon soeur Anderson, "d’intégrer la vie et la foi, passionnément". Pour mettre fin à la cérémonie de clôture de la formation, Mgr séraphin Président de la Conférence Épiscopale du Burkina/Niger, a encouragé les leaders à s’engager à servir les frères et sœurs vers qui ils sont envoyés. Il leur a réitéré la reconnaissance de ses pairs pour leur présence dans les églises diocésaines. Il les a ensuite envoyés en mission en les oignant d’huile.


Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


4 sites référencés dans ce secteur

Brèves

Finale karaoké 2010 des enfants

mardi 7 septembre 2010

La radio Ave Maria à Ouagadougou va avoir la finale du karaoké qu’elle a organisé pour les enfants ces vacances-ci. La dite finale aura lieu à Reem-Doogo sis à Gounghin, le dimanche 12 septembre à 15 heures. A cette occasion plusieurs artistes ont été invités. Rappelons que la marraine de l’événement est Toussy, la coqueluche de la musique moderne religieuse catholique dans notre Eglise Famille.

Sur le Web : http://