Journée Diocésaine de la Famille (3ème Dim. AVENT C)

(16 décembre 2012)
samedi 22 décembre 2012
par  Ab Joseph KINDA
popularité : 1%

Chers frères et sœurs en Christ !
- La grâce et la paix de Notre Seigneur Jésus-Christ soient toujours avec vous !

- Nous célébrons aujourd’hui, le 3è dimanche de l’Avent ! Traditionnellement, ce dimanche est appelé, le dimanche de la joie : « Gaudete », en latin : « Soyez dans la joie ». Dans l’attente du Messie à accueillir, l’Eglise nous invite à entrer dans la joie messianique et à y demeurer.  Tout homme et toute femme, vivant en ce monde, désire le bonheur... Mais la Parole de Dieu nous rappelle aujourd’hui que notre désir de joie, de paix, de sérénité, notre recherche du bonheur... c’est Dieu qui les as inscrits dans nos cœurs. Notre vrai bonheur ne saurait se réaliser sans Dieu : St Paul nous dira dans la 2è lecture = « Frères, soyez dans la joie du Seigneur » (Phil. 4,41).

- Le mariage et la famille, voulus par Dieu, en même temps que la création, sont destinés à s’accomplir dans le Christ et à rendre l’homme et la femme heureux. Mais pour y parvenir, il faut des conditions et des moyens. Dans cette perspective, il est heureux que nous puissions célébrer aujourd’hui, la journée diocésaine de la famille, dont le thème est = « La famille chrétienne, lieu d’accueil, d’enracinement et de témoignage vrai de la foi en Jésus Christ ».

- Frères et sœurs, comme vous le savez, pour l’Eglise il n’y a pas de famille sans mariage. Aussi convient-il que nous apportions un éclairage sur ces réalités humaines voulues par Dieu et élevées à l’état de grâce = le mariage et la famille.  Ensuite suivra un petit témoignage, partage d’un couple  Et nous terminerons par un éclairage et une interpellation relative à la Famille.

I – Le Mariage Chrétien.

Pour les mariés et les non mariés (célibataires), il n’est pas inutile de rappeler ce qu’est le mariage chrétien, la dignité et le rôle du mariage entre un homme et une femme. C’est de cela qu’il s’agit pour nous chrétiens.
- Dans les perspectives du livre de la Genèse (1 et 2), la Bible nous révèle que Dieu crée l’homme mâle (ish) Adam et l’homme femelle (isha) Eve. Tous deux sont créés à la ressemblance et à l’image de Dieu. Dieu a fondé la vie matrimoniale du couple.

- Dans le Nouveau Testament, Jésus vient sauver l’institution matrimoniale en la guérissant de ses défauts postérieurs dûs au péché d’Adam et Eve. « L’homme quittera son père et sa mère, et les deux ne feront qu’une seule chair. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Eh bien ! Ce que Dieu a uni, l’homme ne doit point séparer ». (Mt 19, 3-9).

- Le mariage, union entre l’homme et la femme, est centré sur l’amour, l’alliance, le consentement libre, personnel et irrévocable. Il s’agit d’une vie de partage intime de joies, de peines, de biens matériels et spirituels... en tout ce qui fait la vie des associés. C’est dans ce sens qu’il faut accueillir, la définition faite par le C.I.C. en son Canon 1055, §1 = L’alliance matrimoniale, par laquelle l’homme et la femme constituent entre eux une communauté de toute la vie, et à la procréation et éducation d’une progéniture, a été par le Christ Seigneur, élevée entre baptisés à la dignité de sacrement » (canon 1051, §1). En clair, pour les chrétiens, se marier c’est s’engager librement par amour réciproque, à fonder un foyer, une famille, intime communauté de toute la vie.

C’est une réalité humaine, voulue par Dieu, munie de ses lois propres qui ne sauraient dépendre des volontés humaines. Pour favoriser la pleine réalisation de la communion profonde de vie et d’amour à réaliser par les conjoints, l’Eglise distingue une double série de lois = les fins du mariage et les propriétés du mariage.  Les fins du mariage =  Le bien des époux, i.e. se rendre heureux l’un l’autre.  La procréation et l’éducation des enfants. • Les époux sont rendus co-créateurs • Baptême des enfants, catéchèse…

Caractéristiques essentielles

- Les propriétés du mariage = c’est-à-dire, Unité monogamique, indissoluble L’unité d’Adam et Eve, (Gn 2, 24) constitue un modèle normatif : le mariage chrétien est monogamique. Cette unité est exclusive (can. 1134) et rend illicite tout autre tentative de lien matrimonial (can. 1085). Cela suppose l’union d’un seul homme et d’une seule femme, i.e. l’union monogamique, excluant la polygamie sous toutes ses forces (polyandrique ou polygynique, simultanée ou successive...) L’union en une seule chair, intime de vie et d’amour, exige l’indissolubilité et la fidélité dans la donation réciproque définitive.
- Le sacrement du mariage
JPEG - 46.4 ko L’Eglise enseigne que le mariage des baptisés est l’un des 7 sacrements de la Nouvelle Alliance. En effet, par le baptême, l’homme et la femme sont définitivement insérés dans la Nouvelle et éternelle Alliance, Alliance nuptiale du Christ avec l’Eglise. Le baptême rend participant de la vie divine. C’est en raison de cette insertion indestructible que le ménage des baptisés a été élevé à l’état de grâce assumée dans la charité nuptiale du Christ, soutenue et enrichie par la force rédemptrice. Comme tout sacrement, le mariage est un mémorial, une actualisation et une prophétie de l’évènement du salut (Cf. Familiaris consortio, n°13).

II. Eclairage sur la Famile

- Les textes bibliques de ce 3è dimanche nous invitent à entrer dans la joie matrimoniale et familiale, les époux sont appelés à vivre heureux, dans la joie et la sérénité, en faisant de leur famille, une intime communauté de vie et d’amour.

- En guise de partage, nous allons donner la parole à un couple pour témoigner de ce que le Seigneur leur a donné de vivre en « famille, lieu d’accueil, d’enracinement et de témoignage vrai de la foi en Jésus Christ ». Selon le Pape Paul VI (Ev. Nuntiandi,14), notre monde a plus besoin de témoins que de maîtres. Et s’il admire les maîtres, c’est encore parce qu’ils sont des témoins ; Merci au couple SIMPORE Pierre et Caroline pour avoir accepté de témoigner de ce que le Seigneur leur donne de vivre en tant que couple, famille chrétienne. LA SAINTE FAMILLE DE NAZARETH :

Photocopie et modèle de toutes les familles chrétiennes. Nazareth, selon le Pape Paul VI, est l’école où l’on commence à comprendre la vie de Jésus : l’école de l’Evangile ... A cette école, on comprend la nécessité d’avoir une discipline spirituelle, si l’on veut devenir disciple du Christ. » Le Pape Paul VI invite les mariés à accueillir : • Une leçon de silence (faire silence pour écouter Dieu, ... l’époux, l’épouse, les enfants...), • Une leçon de vie familiale, une leçon de travail...

Dans la Maison de Nazareth, chacun vit sa mission en parfaite harmonie avec celle des autres membres de la Sainte Famille. La Sainte Famille de Nazareth peut être le modèle et la source spirituelle pour toute famille chrétienne.

Modèle des relations conjugales et familiales, droits et devoirs.
- dignité et rôle de la femme, épouse et mère. • Egalité dans le don de soi à l’époux, aux enfants • Vierge Marie = modèle pour toutes les épouses

- dignité et rôle de l’homme, époux et père. • Profond respect et amour de la femme... Mari Modèle – Christ – Eglise = don total... croix • St Joseph modèle des époux
- LES DROITS DES ENFANTS = don merveilleux de Dieu.

a). Les parents doivent réserver une attention particulière aux enfants, contribuer à leur éducation intégrale = humaine, intellectuelle, spirituelle. Ex. : Soin à l’Enfant malade, handicapé… b). Les enfants = présents et l’avenir
- Familles
- Eglise
- Monde.

- Les personnes âgées dans la famille

Afrique = on aime et protège la vie ... on respecte les personnes âgées, elles sont insérées dans la famille ... amour + attention “Nîikêem sông rel lalga,.... ti gind bôn a menga”

- Prière en famille DEUX DEFIS PASTORAUX

Je partage avec vous deux défis de notre Eglise Famille : A – Centre Nazareth de Pastorale Familiale : • Au service du mariage et de la famille = • Préparation au Mariage, écoute, accompagnements = retraite • A Toécê, Centre LILBUURE de Joseph BEMBAMBA • La quête de ce jour servira à aménager une partie de centre ...

B – Maison de Retraite pour les prêtres âgés.

Actuellement, ils sont au nombre de 10 et sont dispersés = 3 à Villa Maria, 4 au Dispensaire de St Camille, et 3 dans les Paroisses. Lieu de construction de cette maison : A côté du CMA Paul VI de Tampouy.

CONCLUSION

Dans l’Evangile de ce 3è dimanche, Avent C, le prophète Jean-Baptiste nous propose des moyens concrets pour nous préparer à la Venue du Sauveur : - se convertir, changer de vie - partager avec les pauvres, démunis - justice et respect des frères et sœurs

Nous sommes invités à aller plus loin, à plonger davantage dans la plénitude de la vie divine... Si nous vivons pleinement dans le Seigneur, les inquiétudes et les difficultés de la vie quotidienne ne sauraient ébranler la paix, la joie, la sérénité, le courage et la force qui nous viennent de Dieu.

Refrain : Viens pour notre attente, ne tarde plus, pour notre délivrance, viens Seigneur Jésus !

+ Philippe OUEDRAOGO Archevêque Métropolitain de Ouagadougou


Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


4 sites référencés dans ce secteur

Brèves

Finale karaoké 2010 des enfants

mardi 7 septembre 2010

La radio Ave Maria à Ouagadougou va avoir la finale du karaoké qu’elle a organisé pour les enfants ces vacances-ci. La dite finale aura lieu à Reem-Doogo sis à Gounghin, le dimanche 12 septembre à 15 heures. A cette occasion plusieurs artistes ont été invités. Rappelons que la marraine de l’événement est Toussy, la coqueluche de la musique moderne religieuse catholique dans notre Eglise Famille.

Sur le Web : http://